L'immobilier professionnel et éthique depuis 1987
photo-blog-offre-dachat

L’offre d’achat : comment ça se passe ?

Vous avez enfin trouvé le bien que vous attendiez !

 

Comment faire pour qu’il ne vous échappe pas ?

Nous vous invitons à vous positionner par une offre d’achat écrite car ce document, s’il est contresigné par votre vendeur, permet de « bloquer » l’affaire et d’attendre sereinement la signature du compromis de vente chez le notaire.

Conformément au Code Civil, le bien est vendu : il y a accord sur la chose et sur le prix.

Comment s’effectue votre offre d’achat et quelles sont les suites de cette offre ?

Elle se formalise généralement sur un document que nous vous soumettons.

Celui-ci réunit des renseignements utiles :

– votre état-civil, votre adresse,

– le prix auquel vous faites votre proposition,

– le moyen de financement à titre indicatif (exemple apport personnel : 20 %, prêt : 80 %)

– et un double délai :

. la durée de votre offre d’achat. Cette date vous libérera de cette offre si le vendeur n’a pas accepté.  En général, le délai est compris entre 2 et 8 jours selon l’éloignement du vendeur.

. et une date de signature de l’acte authentique chez le notaire. Cette date reste approximative et sera affiné lors de la signature du compromis de vente.

 

Dés signature de cette offre par les deux parties, nous adressons à votre notaire et éventuellement à celui du vendeur s’il en a un, les documents utiles à la préparation du compromis de vente (offre, titre de propriété, éléments concernant la copropriété, diagnostics immobiliers….).

Deux notaires ne génèrent pas de frais supplémentaires.

Le notaire du vendeur prépare le compromis. Il est détenteur des documents concernant le vendeur et le bien.

Le notaire de l’acquéreur sera rédacteur de l’acte définitif et c’est lui qui conservera la « minute », c’est-à-dire l’original de votre acte.

 

Certes, sur un plan purement juridique, l’offre est un document qui vous engage si votre vendeur l’accepte. Cependant, ce n’est qu’après la signature du compromis que vous bénéficierez du délai de rétractation de 10 jours. De plus, les conditions suspensives, notamment l’obtention du prêt bancaire vous protègent également.

Laissez un commentaire