Skip to content
L'immobilier professionnel et éthique depuis 1987
parc-chambrun

A la découverte du Parc Chambrun

En 1876, l’homme politique et sociologue Joseph Dominique Aldebert de Chambrun (député, puis sénateur) et sa femme s’installèrent à Nice en achetant la propriété de la famille Cais de Pierlas.

Ils sollicitèrent les frères Bühler pour créer le parc. En 1885, Joseph de Chambrun offrit à sa femme, grande mélomane, un kiosque à musique (ou temple de l’amour/Diane) créé par Philippe Randon, où de nombreux concerts auront lieu.

Après la disparition des Chambrun, en 1899, le parc sera vendu et morcelé en lotissements. Ce n’est qu’en 1927 que la municipalité racheta la partie restante où le temple de Diane à douze colonnes de marbre de carrare, d’une vingtaine de mètres de haut s’élevait et qui reste, aujourd’hui, un véritable symbole du Parc.

Anciennement jardin botanique avant d’être racheté par la famille Chambrun,  la végétation de ce lieu est exceptionnelle. Les palmiers, les cyprès, un cèdre du Liban planté au XVIIIe siècle et dont la circonférence du tronc fait plus de 5 mètres, font la beauté de ce lieu riche en histoire.

Le calme, la beauté et l’espace que propose ce parc en font un lieu de repos, une source d’inspiration forte et une adresse à ne pas manquer pour tous ceux qui sont de passage à Nice.

Laissez un commentaire





Scroll To Top